La fugue est une forme d’écriture musicale où l’auditeur peut constater que le sujet fuit d’une voix à l’autre, d’un instrument à l’autre. Née au XVIIème siècle, c’est Bach qui en définit l’architecture aboutie et elle figure sans doute parmi les compositions les plus exigeantes. Ce journal tente de reprendre cette pratique musicale en l'adaptant à un genre plus littéraire. Chaque mois nous choisissons un sujet de réflexion et le traitons sous des aspects aussi divers que variés : philosophie, actualité, histoire, … Chacun explore le sujet mensuel dans sa discipline afin d'en tirer toute la sève.

 

Sortir et lire

The Parisianer. Chronique du Muséum

The Parisianer. Chronique du Muséum, Le Jardin des Plantes.

 

Du 20 mai 2021 au 13 octobre 2021

Il est temps ! Temps d’arpenter les musées, de fouler les terrasses, de lézarder dans les jardins… Et pour renouer avec ces joies - je dirais presque d’antan -,  quoi de plus divertissant et instructif qu’une exposition à ciel ouvert ! C’est ce que propose la nouvelle exposition qui se tiendra à partir du 20 mai prochain au cœur du Jardin des Plantes de Paris : The Parisianer. Chroniques du Muséum, une exposition à lire, à voir et à écouter !

À l’origine de cet événement et de la série de podcasts qui s’en suivra, intitulé « Chroniques de notre planète », un projet éditorial rassemblant 21 artistes de renom pour retracer les temps forts de l'histoire du Muséum, les grandes découvertes de l’histoire naturelle et anticiper un avenir science-fictionnel ! Vous découvrirez au fil du parcours 21 affiches inédites du collectif d’artistes The Parisianer, qui interprètent avec leur regard, leur ton et leur style des événements majeurs comme l’arrivée du diplodocus au Muséum ou la découverte de la sexualité des plantes ! Les éditions du Muséum, quant à elles, vous invitent à découvrir le magnifique ouvrage graphique à l’origine de cette exposition. Ainsi, pourrez-vous lire un rapport secret du réseau du musée de l’Homme envoyé à Jean Moulin par la résistante Suzanne X, le reportage d’une envoyée spéciale dans le Pacifique Nord sur le continent de plastique, ou encore un compte-rendu de 2098 du planétologue Thomas Pasquette évoquant une colonie humaine oubliée sur Mars. Le tout illustré par les affiches inédites des plus célèbres illustrateurs contemporains. Décidément un beau projet, prônant la transversalité des arts, accessible à tous et pour tous. Alors, sortez vite de chez vous et plongez dans la grande épopée naturaliste, à l’instar de nos chroniqueurs graphiques anachroniques, et imaginez votre propre histoire naturelle… - Par Charlotte Chomard.

Eurydice aux Enfers, création de la Compagnie de l'Eau qui dort

Le 28 mai et le 19 juin, à 19 heures, à Clamart (54 rue du Moulin de Pierre).

 

En juillet au festival d’Avignon.

Jusqu’où iriez-vous par amour ? Dans cette réécriture du mythe antique, Gwendoline Destremau, metteure en scène de la Compagnie de l’Eau qui dort, inverse les rôles et fait éclater la rage d’Eurydice, séparée d’Orphée par la Mort. Dans cette interprétation, la dryade nous apparaît sous les traits d’une jeune fille insolente au point de mettre en jeu chaque parcelle de son corps et jusqu’au dernier souffle de son cœur, pour ramener à la surface l’âme de son bien-aimé. L’avancée d’Eurydice, toute revêtue d’une parure symbolique et tenue de bout en bout de son mouvement par une écriture au cordeau, interroge notre notion du destin – scandé par le coryphée –, de la valeur des sentiments et du respect pour le temps qui nous est imparti. Alors, ouvrez grand les yeux, suivez la jeune fille – attention, vous risquez de croiser un absurde Charon, un cerbère dévoyé et quelques démons arrogants – et, pour la première fois depuis des mois, sentez-vous (vraiment) vivants. - Par Violaine Epitalon 

Corniche Kennedy, Maylis de Kerangal

Corniche Kennedy, 2016, par Dominique Cabrera et Maylis de Kerangal

Dans le Marseille du XXIème siècle naissant s'affrontent mafia et police, police et voyous, voyous et bourgeois, parents et jeunesse, et dans ce chaos, dans ces vies dissipées et dissidentes, ciel et mer sont les seules notions d'absolu et de stabilité. Du moins le sont-ils pour Eddy, alias BG, et sa bande, que rejoint la jeune Suzanne : une Bovary moderne qui donne un élan nouveau à son existence trop confortable, trop solitaire, trop ennuyeuse lorsqu'elle cède au vide qui sépare le haut de la corniche Kennedy des abysses couleur Méditerranée, s’abandonnant au vide qui lui fait peur, qui l'attire, qui l'enivre et la fait vibrer.

Car, au milieu de la trame générale qui met en scène Sylvestre Opéra, l'agent de police dépressif et les enfants qui n'en sont plus vraiment, et les prostituées, et les égouts marseillais, c'est une écriture brute, crue  et profondément poétique qu'il faut noter dans le roman de Maylis de Kerangal . Lorsque les jeunes de la "Plate" s'élancent sur le Just Do-it ou le Face-to-Face, c'est la mort qu'ils nient au péril de leur vie, dans un élan qu'il est difficile de refuser, qui t'emportera peut-être, lecteur. - Par Apolline Debras

 
 

L'équipe

DSC09152_edited.jpg

Alban Smith

Cofondateur et rédacteur

​Étudiant en Master en École de commerce et titulaire d'une licence de Philosophie et d'Anglais.

DSC09115_edited.jpg

Hervé de Valous

Cofondateur et rédacteur

​Étudiant en Master d'Histoire de Recherche et Agrégation à La Sorbonne.

IMG_4506.jpeg

Emmanuel Hanappier

Rédacteur

​Étudiant en Droit - sciences politiques à Paris.

Ombeline Chabridon

Rédactrice

​Élève en première année à l'École nationale des chartes.

DSC09129_edited.jpg

Olivia Jan

Rédactrice

Apprenante en restauration et conservation de tableaux et d'objets d'art polychrome à l'ATPFormation.

Portrait%20Antoine_edited.jpg

Alain d'Yrlan de Bazoge

Rédacteur

​Étudiant en double diplôme HEC-Science Po en Management Public et Privé.

unnamed_edited.jpg

Aliénor Brochot

Secrétaire de rédaction

Première année d'orthophonie après deux ans d'étude de Lettres.

Inès de Sevelinges

Maquétiste

Étudiante en Licence 3 d'Histoire à La Sorbonne.

Pauline Doutrebente

Responsable Communication

Étudiante en design graphique à LISAA.

Ysende Debras

Responsable brèves

Étudiante en arts de la scène au CDAS - Metteure en scène de la comédie musicale « Orient, une voie dans le désert »

 

Contact & abonnement

Merci pour votre envoi !

Nous suivre

  • Facebook
  • Instagram

Vous souhaitez réagir ? : lafuguelejournal@gmail.com