À Propos

Un journal polyphonique

La fugue est une forme musicale dans laquelle un thème, appelé sujet, prend vie à travers plusieurs voix : le thème principal du morceau, une fois énoncé, s’échappe sans cesse en passant d’un pupitre à l’autre. Chacun des ces pupitres est singulier et reprend le sujet en le modifiant légèrement ou en l’accompagnant ; quelles que soient les variations de ces voix, elles forment, mises ensemble, un tout harmonieux et fascinant. La fugue est donc polyphonique et exigeante, et c’est de cette technique de composition musicale que notre Journal se réclame. Chaque mois, nous nous consacrons à un sujet de réflexion qui doit s’épanouir au rythme de nos différentes voix : l’Histoire, la Philosophie, la Littérature, l’Histoire de l’Art, la Géopolitique et l’Économie, auxquelles s’ajoutent un Coup d’œil sur l’actualité et un entretien exclusif avec une personnalité du monde politique, culturel ou intellectuel. 

Dans notre Fugue, nous faisons nôtre ce mot de Jankélévitch qui soutenait : «On peut après tout, vivre sans le je-ne-sais-quoi, comme on peut vivre sans philosophie, sans musique, sans joie et sans amour. Mais pas si bien», car là réside notre enthousiasme. C’est aussi un devoir qui nous anime, celui de la conscience d’un héritage auquel nous sommes redevables. Dans cette évasion littéraire et culturelle à laquelle nous nous livrons, nous réclamons la faveur de recevoir le la des géants qui nous ont précédés : ces poètes, artistes et penseurs sur les épaules desquels nous prétendons humblement nous hisser. Enfin, si « l‘action de la littérature sur les hommes » est bien, selon Lévinas, « l’ultime sagesse de l’Occident », c’est en nous appuyant sur les fondements de notre héritage intellectuel et culturel que nous souhaitons appréhender notre société en dépassant son prisme politique.

C’est donc à cette forme musicale que nous confions le destin de notre revue : cette fugue à la devise de liberté exigeante et à laquelle il ne manque que l’ajout de votre note !

L'Équipe

Alban Smith - La Fugue
Alban Smith

Cofondateur et rédacteur

Étudiant en Master en École de commerce et titulaire d’une licence de Philosophie et d’Anglais.

Hervé de Valous - La Fugue
Hervé de Valous

Cofondateur et rédacteur

Étudiant préparationnaire au concours de l’agrégation d’Histoire à la Sorbonne, titulaire d’un Master de recherche d’Histoire. 

Emmanuel Hanappier - La Fugue
Emmanuel Hanappier

Responsable de la communication

Étudiant en première année au CELSA, parcours « Magistère ».

Élève en troisième année à l’École nationale des chartes et en Master II à la Sorbonne.

Élève en deuxième année à l’École nationale des chartes.

Étudiant préparationnaire des concours administratifs.

Étudiant en Master II Économie et Finance à Dauphine – Président du Choeur Éphata.

Amycie Lécuyer - La Fugue
Amycie Lécuyer

Rédactrice

Étudiante en Master 2 Sécurité Défense et intelligence stratégique à Sciences PO Rennes.

Aliénor Brochot - La Fugue
Aliénor Brochot

Secrétaire de rédaction

Étudiante en troisième année d’orthophonie après deux ans d’étude de Lettres.

Maëlys de Bourayne - La Fugue
Maëlys de Bourayne

Chargée de communication

Étudiante en Master II de recherche en Littérature française à la Sorbonne.

Gersende Sechet
Gersende Sechet

Maquettiste

Étudiante en Master II de Communication à l’EFAP.

Pauline Doutrebente - La Fugue
Pauline Doutrebente

Directeur artistique

Diplômée de design graphique à LISAA.